Comment changer les plaquettes de frein arrière kangoo 2 ?

L’une des pièces de voiture qui doivent être changées souvent sont les plaquettes de frein. La pièce la plus importante dans tout le système de freinage, parce que, c’est elles qui ralentissent et arrêtent la roue en mouvement, donc leur bon fonctionnement et leur bon état est très important pour la vie du conducteur et de son entourage mais aussi pour le contrôle technique et l’assurance.

Dans cet article on vous explique comment procéder pour remplacer les plaquettes de frein arrière d’une kongoo deuxième génération.

Changer les plaquettes de frein usées

Avant de procéder au changement, il faut d’abord vérifier 3 choses :

  • Vérifier la boite à outils si tout y est.
  • Avoir à porter de mains un nettoyant et un liquide de freinage.
  • La compatibilité des plaquettes neuves et leurs qualités.

Ensuite, le changement de plaquettes doit suivre des étapes essentielles pour le bon déroulement de l’opération.

Les étapes à suivre pour le changement de plaquettes arrière d’une kangoo

plaquettes de frein arrière d'une Kangoo 2 En premier, la voiture doit être froide, car il se peut que les pièces des freinages soient extrêmement chaudes. Soulevez de la voiture par un cric et la maintenir élevée par une chandelle ou un support sous la voiture, puis démontez la roues où les plaquettes doivent être changé.

Pour atteindre les plaquettes à changer, il faut enlever l’étrier (la pièce qui exerce une pression les plaquettes), pour cela il faut desserrer deux boulons à l’aide des clés 13 et 17 puis retirer complètement les boulons, ensuite l’étrier.

Les plaquettes dès à présent visibles, l’étape suivante est d’enlever les plaquettes usées sur les entretoise, et changer les entretoises sur l’étrier par la même occasion.

Une dernière vérification des nouvelles plaquettes doit se faire avant le montage définitif, si elles correspondent aux anciennes.

L’installation des nouvelles plaquettes se fait après avoir repoussé le piston de l’étrier. En effet le piston compense l’usure des plaquettes par sa sortie progressive. Donc pour installer les neuves il doit être repoussé à l’intérieur de son logement à son endroit initial. Cette opération se fait généralement à l’aide d’un serre-joint ou un repousse-piston. Le maintenir serré jusqu’à ce que les plaquettes s’installent correctement dans leurs places.

Remontez l’étrier grâce aux deux clés 13 et 17 qui vont serrer les boulons qui lui servent de fixation

Enfin remonter la roue et faire descendre la voiture. Démarrez le moteur et appuyez sur la pédale de frein jusqu’à ce qu’elle durcisse, cette action resserre les plaquettes contre le disque et assure que les plaquettes fonctionnent.

La dernière vérification à faire dans le cadre de cette opération, est de vérifier le niveau du liquide de frein. S’il manque un peu ajustez jusqu’au maximum sans dépasser la jauge.

Quelques conseils

Etre méthodique et observateur avant d’entamer le travail, surtout avec les attaches et les boulons. Conseil valable pour toute opération mécanique.

Changez que les plaquettes d’une roue à la fois, pour éviter l’embrouille et laissez la deuxième roue comme référence au cas où le fil se perd.

Évitez de changer les plaquettes si le disque est défectueux. Avant il faut vérifier la qualité du disque et le changer si c’est obligatoire.

Contrôlez le sens des plaquettes. En effet les placer à l’envers ne provoque qu’une perte de temps (démonter, remonter, redémontrer puis remonter).

Les nouvelles plaquettes de frein ont besoin d’une période pour trouver la bonne position. Pour se faire et pour éviter le pire avant d’entamer un long trajet, une vérification s’impose.

Testez les nouvelles plaquettes dans un lieu sûr avec une série d’accélération et de freinage. Si tout va bien lors du freinage le ressentie sera que la pédale de freinage soit un peu résistante ou un peu dure. Dans le cas contraire si le freinage reste mou ou le frein ne réagit pas normalement. Donc un problème existe, soit c’est un manque de liquide de frein dans le système hydraulique, sinon il faut voir l’avis d’un professionnel.